Ginette Petitpas Taylor

Votre députée de


Moncton-Riverview-Dieppe

Ginette Petitpas Taylor

Votre députée de


Moncton-Riverview-Dieppe

Menu

Ginette Petitpas Taylor accompagne une délégation du gouvernement du Canada en France afin de souligner le 75e anniversaire du raid sur Dieppe

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, secrétaire parlementaire au ministre des Finances et députée de Moncton-Riverview-Dieppe accompagne une délégation officielle du Canada en France qui sera dirigée par l’honorable Kent Hehr, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, afin de souligner le 75e anniversaire du tragique raid sur Dieppe. La délégation a quitté Ottawa le 16 août 2017 et reviendra le 21 août.

La délégation comprendra des vétérans, des représentants des associations de vétérans autochtones et des membres de la Gendarmerie royale du Canada, des jeunes Canadiens et des parlementaires. Un contingent des Forces armées canadiennes formé d’unités et de services qui ont participé au raid sera également présent aux cérémonies et aux activités en France.

Parmi les vétérans qui feront partie de la délégation du gouvernement du Canada, quinze ont servi pendant la Seconde Guerre mondiale. En outre, quatre de ces vétérans – Stan Edwards, Paul Delorme, Maurice LeBlanc et David Hart – étaient présents lors du raid sur Dieppe le 19 août 1942.

La délégation comptera parmi ses membres Elizabeth Merritt, fille du lieutenant-colonel Charles Cecil Merritt, décoré de la Croix de Victoria, ainsi que Sheila Anderson, Mère de la Croix d’argent (Croix du Souvenir) de 2015 de la Légion royale canadienne.

Pendant le raid, sous un feu nourri de tirs ennemis, le lieutenant-colonel Charles Cecil Merritt, qui commandait le South Saskatchewan Regiment lors du raid sur Dieppe, a traversé à au moins quatre reprises le pont à Pourville – qui porte aujourd’hui son nom – afin de mener ses hommes par petits détachements. Il a ensuite organisé et commandé des assauts contre des casemates de béton et d’autres positions ennemies qui dominaient le pont et le village.

Enfin, Anciens Combattants Canada a collaboré avec Rencontres du Canada pour choisir quatre jeunes qui feront partie de la délégation officielle. Trois de ces jeunes représentent des régions du Canada dont un régiment a participé au raid sur Dieppe. Un jeune représentant de la ville de Dieppe, au Nouveau-Brunswick, qui en a adopté le nom en 1946 en l’honneur de ceux qui ont participé à l’opération Jubilee, fera également partie de la délégation.

 

Citations

« Les Canadiens qui ont participé au raid sur Dieppe il y a 75 ans ont consenti de grands sacrifices afin d’apporter la paix et la liberté aux peuples d’Europe. Pour cette raison, je suis très honorée d’avoir été invitée à prendre part à cette délégation. Je suis également ravie qu’une jeune fille de Dieppe, au N.-B., Morgane Roy-Séger, accompagne notre délégation. C’est toujours merveilleux quand nos jeunes du N.-B. ont l’opportunité d’en apprendre davantage sur notre histoire et sur les nombreux sacrifices entrepris par nos braves soldats. »

L’honorable Ginette Petitpas Taylor, secrétaire parlementaire au ministre des Finances et députée, Moncton-Riverview-Dieppe

« Je suis honoré de diriger cette délégation en France afin que le Canada puisse rendre hommage à ceux qui ont servi et à ceux qui ont fait le sacrifice ultime il y a 75 ans. C’est une véritable leçon d’humilité d’avoir la chance de voyager avec certains de ceux qui ont combattu sur les plages de Dieppe, car il n’y a pas de meilleure façon d’entendre leurs récits et d’en perpétuer le souvenir. Nous veillons ainsi à ne jamais oublier leur héritage. »

L’honorable Kent Hehr, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

Faits en bref

  • Le 19 août 1942 a été le jour le plus sanglant de la Seconde Guerre mondiale. À la fin du raid, le nombre de victimes canadiennes s’élevait à 3 350. Malheureusement, 916 Canadiens y ont perdu la vie et environ 1 950 autres ont été capturés et faits prisonniers de guerre.
  • Sous le nom de code opération Jubilee, le raid sur Dieppe a été le premier combat notable mené par des soldats canadiens en Europe au cours de la Seconde Guerre mondiale.
  • Deux Canadiens, le capitaine honoraire John Weir Foote, aumônier du Royal Hamilton Light Infantry, et le lieutenant-colonel Charles Cecil Merritt, commandant du South Saskatchewan Regiment, ont été décorés de la Croix de Victoria pour leurs actions pendant le raid sur Dieppe.
  • Les presque 5 000 soldats canadiens qui ont débarqué lors du raid étaient appuyés par environ 1 000 commandos britanniques et 50 Rangers de l’armée américaine.
  • Les Canadiens et Canadiennes qui ont combattu lors du raid font partie de ceux – plus d’un million au total – qui ont porté l’uniforme pendant la Seconde Guerre mondiale.